Catégories et véhicules de l’autocross au Luxembourg

Les véhicules ici sont des monoplaces spécifiques ou des voitures de tourisme. En catégorie autocross, nous avons :

Super buggy

C’est un monoplace à quatre roues motrices avec un moteur atmosphérique ou turbo ; c’est une cylindrée soumise a une échelle de poids (4 litres maximum). Les super buggy sont les véhicules les plus évolués construits par des professionnels ou de fabrication artisanale. La grande nouveauté en 2008 a été l’arrivée du premier moteur WRC et des monoplaces a moteur de moto qui bénéficient d’un ratio puissance /poids favorable. Le premier vainqueur du championnat d’Europe super buggy est l’allemand Karl Singer en 1977.

Buggy 1600

C’est un monoplace a quatre roues motrices, moteur atmosphérique et cylindrée soumise a une échelle de poids et ne dépassant pas 1600 cm3. Jeannot Peters est le premier luxembourgeois vainqueur d’un championnat d’Europe en 1996 et plus récemment, en mai 2018, au championnat d’Europe d’autocross en Allemagne, le luxembourgeois Kévin Peters a été titre en buggy 1600.

Maxi tourisme

Ces voitures permettent à des mythes de continuer à courir. Mais ces vénérables devancières sont bousculées par des voitures plus récentes avec 3,5 l de cylindrée atmosphérique avec un coefficient de 1,7 et quatre roues motrices.

Buggy cup

Ils ont des châssis tubulaires du même style qu’en maxi buggy ou en buggy 1600 avec des moteurs atmosphériques de deux litres maxi. Seules les roues arrières sont motrices. Le poids minimum est fonction de la cylindrée mais est plus bas que le maxi buggy ou buggy 1600.

Tourisme cup

On retrouve ici les mêmes limitations que pour les monoplaces : moteur 2 litres atmosphérique maxi et deux roues motrices.

La diversité des catégories et des véhicules démontre à suffir que s’il fallait encore le préciser, la bonne marche et l’évolution de l’autocross au Luxembourg. Bonne chance à tous!